• On compare parfois la cruauté de l'Homme....

    On compare parfois la cruauté de l'Homme....On compare parfois la cruauté de l'Homme...." On compare parfois la cruauté de l'homme à celles des fauves....c'est faire injure à ces derniers! " DOSTOIEVSKI

    Chez les animaux, souvent livrés à eux-mêmes, ils doivent se débrouiller seuls pour se nourrir, pour protéger leur progéniture et aussi se défendre d'autres animaux plus féroces!

    C'est la Nature....!!

    Chez les êtres humains...la cruauté est gratuite!

    Tout jeune...je me rappelle que j'allais à la pêche aux grenouilles dans les rivières de mon coin! Pour faire comme les copains...on jouait avec, même comme cible pour des tirs à l'arc, arc fabriqués avec des morceaux de bois flexibles trouvés durant notre "safari" de gosses!

    Puis avoir bien joué avec ces animaux qui n'avaient rien demandé...on les oubliait dans leur boîte....et mouraient par manque d'eau!  Cruauté d'enfants!!!!

    C'était barbare....je l'admets...mais c'est dans l'instinct de l'enfant de découvrir....et d'être quelque peu cruel....dans le jeu!

    Pourtant plus tard au fil des études...on disséquait d'autres animaux au cours de biologie et là...on commençait à prendre conscience que tuer pour le plaisir est ignoble...mais que pour apprendre...on a parfois besoin d'un support pour mieux assimiler la matière....!

    La Médecine, la recherche utilisent souvent les animaux pour tester de nouveaux médicaments, ..et ce pour le bien de certains patients, pour découvrir de des traitements plus adaptés, spécifiques à certaines maladies...pour la Science en général!

    Aujourd'hui.....les attentats....par des hommes....contre des hommes sont des cates encore plus cruels!

    Ce n'est pas pour se défendre....c'est simplement pour tuer...par idéologie malsaine, sans se soucier  que toutes ces victimes sont des enfants, des pères, des mères, des bébés....des êtres humains qui ne demandaient qu'à vivre, d'élever leurs enfants, de les protéger, de les voir grandir, de connaître le bonheur entouré des siens!

    Non, non et non....c'est faite injure aux animaux de prétendre qu'ils sont cruels.....Ce sont ces " tueurs" qui doivent être qualifiés de cruels, de barbares, de sanguinaires, d'êtres ignobles!

    Le BATACLAN a connu l'horreur, des dizaines de morts et de blessés...des jeunes, des moins jeunes...des êtres humains qui faisaient la fête et qui pensaient peut-être s'y retrouver la semaine prochaine...!

    La France, l'Europe, le Monde sont en deuil devant tant de barbarie, d'horreur!

    Encore une fois les animaux tuent pour se nourrir, pour se protéger...mais pas par plaisir ou idéologie mal placée!

    Ne faisons donc pas injure aux animaux mais jugeons, condamnons, punissons, incarcérons ces fous furieux, ces tueurs!

    Ne baissons pas la garde, restons vigilants...mais vivons au grand jour...car notre façon de penser et de vivre nous reste personnel......c'est un droit, notre liberté d'expression sans barreau.....même si sur certains continents on se bat encore pour retrouver ces valeurs!

    Ne baissons pas la garde....mais vivre à genoux......JAMAIS!!!!!!!!!!!!!!

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Novembre 2015 à 18:27

    il y a aussi chez les animaux un instinct de survie et de solidarité, ils savent de dame nature qu'ils ont à protéger les plus faibles d'entre eux pour permettre la survie de l'espèce ...

    Il manque chez certains hommes ce charisme naturel auquel ils préfèrent l'idéologie ... ils ont fait fi du sentiment, n'écoutent que leur cruauté ...

    Ne les laissons pas gagner !

    2
    Mardi 17 Novembre 2015 à 00:50

    Bonsoir Philippe...

    Bon, il y a parfois des actes un peu gratuits aussi chez les animaux... C'est rare, il est vrai (la mante dévore son compagnon, certains mâles de certaines espèces dévorent les petits pour que la femelle soit de nouveau en rut, etc.).

    L'Homme a des choses que l'animal n'a pas : le développement de la réflexion, la parole (même si les animaux ont un langage, il reste primaire et sert surtout à s'envoyer des signaux spécifiques), le savoir, l'instruction, la culture, les arts, la philosophie, la religion, la politique, l'argent, les idées, les idéologies, les sentiments (qui vont de la haine à l'amour, en passant par l'amitié, la fraternité, etc.), le rire... C'est peut-être ce qui fait dire que l'Homme est un animal évolué. Animal oui, car sur un plan biologique, c'est bien ce qu'il est. Mais attention, par "évolué" on entend surtout "différent", qui a opéré des changements, qui s'est démarqué du reste du monde animal,pas nécessairement pour devenir pire ou meilleur, mais a développé son cerveau plus que n'importe quelle autre espèce, et les expériences scientifiques ont par exemple démontré que l'intelligence d'un chimpanzé adulte est comparable à celui d'un humain de 3 ans.

    Je ne suis pas spécialiste, mais il me semble que l'intelligence animale existe. L'intelligence humaine, bien sûr aussi. Mais l'Homme est allé plus loin, a exploré cette intelligence jusqu'à avoir la notion de bien, de mal, de morale... Et de là ont découlé, à mon avis, tous les traits de caractères qui nous sont propres, qualités et défauts (cupidité, altruisme, vanité, égoïsme, générosité, etc.)

    Je pense que l'intelligence humaine et les facultés qui sont désormais propres à l'homme, à la fois le servent et le desservent. Oui, l'animal, dans la nature, tue pour se nourrir, pour se défendre (dans l'extrême majorité des cas). L'homme, parce qu'il a la connaissance, a fini par connaître l'envie, la convoitise, la haine, le pouvoir, l'ambition, les enjeux, le commerce, la guerre, etc. Et voilà pourquoi il ne tue plus seulement pour se nourrir ou pour se défendre physiquement, mais aussi pour défendre des intérêts (pas toujours défendables, évidemment). C'est triste, quand on le dit comme ça, mais n'est-ce pas le prix de la connaissance ? Peut-être.

    Souvent, nous transposons beaucoup sur les animaux nos humanités. Pourtant, des fois, je me pose la question : les animaux, comment nous voient-ils ? Peut-être pire que nous, peut-être le contraire... Une chose est sûre : ils nous craignent, et ont raison, car l'Homme s'est fabriqué des armes et des méthodes bien plus fortes qu'eux, qui le rendent dominant, dominateur, à la tête de la chaîne alimentaire... 

    C'est un thème passionnant, la comparaison Homme/Animal... 

    Il n'empêche, RIEN ne peut justifier la barbarie des terroristes, qui, rappelons-le, sont bien des êtres humains, et non des animaux. C'est bien l'Homme qui est capable d'une telle cruauté. Et souvent nous traitons les pires humains de noms d'animaux, parce qu'inconsciemment, nous rejetons les côtés pervers de l'humanité. Qui existent pourtant. Et qui existeront toujours. Nous sommes condamnés à vivre avec. Mais, si possible, en mettant en avant nos meilleurs côtés.

    Bonne soirée

    FP

     

      • Mardi 17 Novembre 2015 à 06:14

        Magnifique analyse comme d'habitude!

        Mais une simple réflexion: l'animal tue pour se nourrir...et l'homme tue par haine, pour une religion, par cupidité, pour une couleur de peau, par jalousie, par idéologie.....!

        Les derniers événements sur ta capitale....Paris....sont d'une barbarie incommensurable!

        Comment des hommes peuvent-ils en arriver à de telles cruautés? On le sait bien sûr, ou du moins on le pense, on l'écrit....!

        J'en frémis encore de voir une telle horreur!  Mais le Monde continue à tourner et j'espère qu'une solidarité va finalement se créer pour éradiquer ce phénomène!

         

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :