• Vraiment,le peu de morale que je sais......

    Vraiment,le peu de morale que je sais......"Vraiment le peu de morale que je sais, je l'ai appris sur les terrains de football et les scènes de théâtres qui resteront mes vraies universités!"   A   CAMUS

    Match SC CHARLEROI-STANDARD de Liège.......arrêté!!!!!!!

    Faute de combattants?   Non...il y en avait même de trop.mais en dehors du terrain!

    Qui n'a jamais touché le ballon rond, symbole de tous les jeunes et de leurs aînés?

    Le Football est devenu le sport le plus populaire depuis des décennies dans le Monde!

    Ce dimanche 4 Décembre 2016....un derby entre le RSC CHARLEROI et le STANDARD de Liège avait lieu!

    Un fête populaire entre Wallons aurait dû illustrer les journaux!!

    Hélàs il en fut autrement!

    Pourtant c'est souvent sur les terrains de football que la "morale" s'apprend; respecter son adversaire, l'aider à se relever après un contact musclé, calmer ses propres supporters pour éviter tout débordement, tout cri raciste, haineux!

    Certains diront que les enjeux sont énormes, qu'ils doivent porter leur équipe vers la victoire!

    Je me rappelle  dans ma jeunesse avoir assisté avec mon père à des "derby" où on ne se faisait pas de cadeaux.mais où le respect de l'autre existait encore..avec une bonne poignée de main, une petite "tape" sur l'épaule en l'aidant à se relever..et où les supporters, après le match prenaient un bon verre ensemble..tout en refaisant le déroulement de la partie!

    Aujourd'hui ces "pseudo" supporters devraient être interdits de stade, payer les dégâts occasionnés et suivre des cours de civisme!

    Je me souviens que dans mon plus jeune âge, j'accompagnais mon père à certains matchs à Charleroi....et l'ambiance était encore "bon-enfant"!

    A la mi-temps je dégustais un paquet de frites....et le match reprenait de plus bel avec des cris de joies, des engueulades  dûes au stress, à l'engouement, à la pression.....et lorsque l'arbitre sifflait la fin du match...tout en quittant le stade dans l'ordre....on jouait le reporter en herbe ou se prenait pour l'entraîneur en évoquant qu'on aurait fait tel changement à sa place.....!!!

    Devenu papa à mon tour....les mentalités avaient changé...les escarmouches plus fréquentes et la mentalité "bon enfant" s'était effilochée! La violence s'est étendue pour tout et pour rien!

    Est-ce dans ce monde que nous devons vivre? Nous devons apprendre à se modérer, à réfléchirà s'amuser simplement....car le football n'est qu'un sportoù on gagne...mais on peut perdre aussi!

    Pierre de Coubertin a dit:' L'important..c'est de participer"!

    Il avait tout à fait raison.car un bon supporter défend son équipe quoi qu'il arrive..mais toujours dans la dignité, la sérénité et l'amour du sport qui est le football!

    Prenons donc ces parties de ballon rond pour une pièce de théâtre jouée sur une scène qui est le terrain fertil à la liesse ainsi qu'au fait de passer une agréable soirée!

    Aux vrais supporters.....au prochain match les amis!

    Que la scène de ce théâtre vert reste une vraie université de l'amitié!

    Zèbre d'un jour, Zèbre toujours!


  • Commentaires

    1
    Lundi 5 Décembre 2016 à 11:38

    Triste spectacle, en effet.

    Le pire, c'est que ce sont les supporters du Standard qui ont déclaré les hostilités alors que leur équipe menait 1-2. Ensuite, au 1-3, le gardien de Charleroi n'était déjà plus dans le match. Le match était donc déjà faussé. La sanction logique serait un score de forfait pour les deux équipes, mais je persiste à croire que c'est aux supporters du Standard que le gros de la responsabilité revient... Comme au même match l'an dernier...

    A l'avenir, comme cela s'est fait en Angleterre, que les derbies wallons soient disputés à guichets uniques, c'est à dire que seuls les supporters d'un club pourront venir au stade, et pas ceux de l'autre camp. Comme ça, on conserve des stades remplis, mais pas d'hostilité entre les tribunes. A étudier. Et j'espère bien entendu que les crétins qui ont faussé la rencontre seront reconnus sur les caméras de surveillance et punis. Comme si on n'avait pas assez de la violence quotidienne pour en ajouter dans un stade de foot...

    2
    Lundi 5 Décembre 2016 à 12:47

    Comme d'habitude excellente analyse!

    3
    Lundi 5 Décembre 2016 à 17:48

    j'ai beau supporter le standard, je refuse d'accréditer tous ces mouvements d'humeur qui ne peuvent être liés en aucun cas à l'amour que l'on porte au foot, ce ne sont que des débiles au vu de la société, ils aiment la bastonnades, qu'on leur en donne sous forme de travaux utiles et non rémunérés aux services des autres, avec interdiction de stade, là n'est pas leur place ...

    c'est dommage pour les joueurs qui ont fait du mieux qu'ils ont pu pour tenter de calmer ces fous ... 

    c'est dommage pour les clubs, c'est dommage pour nous qui aimons le foot ... 

    4
    Mardi 6 Décembre 2016 à 10:24

    Bonjour Philippe,

    On a beau dire, ce qui se passe de nos jours avec les supporters n'est qu'une part du reflet de ce qu'il se passe dans la société en général. Cette violence vient, selon moi, du fait qu'on ne sache plus accepter la défaite, qu'on ne sache plus reconnaître à l'adversaire ou au concurrent des qualités ou le droit d'être meilleur. Cela ne se passe pas qu'au foot, je remarque de plus en plus que c'est un comportement qu'on retrouve dans tous les domaines, par exemple, au travail, entre collègues, ou entre amis, ou en famille... Il doit bien y avoir une explication rationnelle à cela, mais j'avoue ne pas en détenir les clés pour le moment.

    Par ailleurs, pour en revenir au foot, la violence entre supporters s'explique aussi (et surtout, peut-être) par un certain MAUVAIS goût pour la bastonnade gratuite. C'est malheureux à dire, mais pour bien de ces crétins, ça cogne pour cogner, parce que la haine de tout ce qui est apparenté à l'équipe adverse est un moteur terrible. Au départ, je pensais naïvement que c'était "culturel", que des supporters adverses se devaient de se défier entre eux, comme pour transposer (d'une façon idiote et stupide, je te l'accorde) en dehors des terrains la rivalité purement sportive opposant les joueurs sur la pelouse. Et puis, au fil du temps, j'ai commencé à comprendre que la violence était réelle et sans aucun fondement, qu'elle ne reposait même pas sur la plus bête des raisons. 

    Je n'aime pas le foot, et n'ai jamais eu l'envie d'assister à un match, mais j'ai déjà été témoin de bagarres entre supporters, alors que je passais devant un stade au moment où un match se jouait. J'ai vu de mes propres yeux cette haine (le mot est faible) qui déformait leurs regards, j'ai vu ces coups, ce sang sur les visages, et surtout entendu cette violence dans les propos... J'étais étudiant à l'époque, encore très jeune, et je me souviens avoir fait bêtement l'amalgame entre ce que je voyais et ce qu'était le foot, et ça m'avait conforté dans mon aversion de ce sport. Ce n'est que plus tard que j'ai compris qu'il y a le monde des joueurs (qui concentre d'autres défauts, cette fois liés à l'argent) et le monde des supporters, et ces derniers n'avaient pas forcément l'esprit sportif. Mais tout cela pour te dire que ces agissements donnent aussi une très mauvaise image de ce sport, bien qu'il reste encore, comme tu le soulignes à juste titre, le plus populaire de la planète. 

    Espérons quand même que des mesures encore plus claires, précises et sévères vont être prises et appliquées pour redonner au foot la dignité qu'il mérite.

    Bonne journée à toi. 

    FP

    5
    Mardi 6 Décembre 2016 à 15:23

    Commentaires toujours aussi pertinents, justes! Merci pour ton passage et bonne journée ainsi que d'agréables fêtes de fin d'année!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :