•                                                                   LES PARENTS ET LEURS ENFANTS

                                                                    Pour grandir, un enfant a besoin de la tendresse d'une mère et la fermeté d'un père! Cela n'empêche pas la mère d'être sévère, si nécessaire, et le père d'exprimer sa tendresse...mais chacun le fera à sa façon, différemment.

    En fait l'Education est la responsabilité des 2 parents, mettant en oeuvre ensemble, chacun à sa façon, une autorité où la tendresse est inséparable de la fermeté!

    La mère est à l'origine de l'enfant qu'elle porte 9 mois.Ces 9 premiers mois, c'est la symbiose entre mère et enfant. Mais il s'agit de grandir!

    A partir de la naissance, la relation mère-enfant est fusionnelle!

    Pour avancer, grandir encore, évoluer, il faut que l'enfant passe de la mère au père entre 3 et 7 ans approximativement. Le rôle du père va peu à peu augmenter à partir de 3-4 ans;

    A partir de 7 ans le père devient l'acteur le plus important pour la croissance de l'enfant! C'est le moment où la mère ne doit plus garder l'enfant pour elle mais doit "désigner" le père à son enfant!Elle doit le rendre présent dans sa famille, même si sa profession le tient éloigné une bonne parie du temp. Elle fait référence à lui par la parole, parle de lui...

    Bien sûr c'est souvent la mère qui crée l'ambiance de la vie de famille, elle est "lumière", en netretenant le feu de l'amour dans le foyer.

    Quand on évoque les qualités du père, généralement on retrouve: force, autorité, protection mais il y a aussi la tendresse même si elle diffère de la tendresse maternelle...Elle en est le complément!

    Attention: le mot "autorité" signifie"faire grandir"!

    Parce qu'il a autorité, c'est lui qui va donner la loi, les repères, les limites à ne pas dépasser, et ceci avec une fermeté douce! Ces limites et ces lois(régles familiales) sont des "garde-fous" qui sécurisent l'enfant!

    Il faut une juste mesure entre la mollesse et la dureté, ce qui n'est pas facile à trouver! Il faut lui poser des limites soit en le laissant faire son expérience...

    Le père initie aussi au combat de la vie...et la mère est et sera toujours celle qui console généralement! Les rôles paternels et maternels sont bien différents mais absolument complémentaires.

    Nous pouvons nous émerveiller devant l'oeuvre commune d'éducation dont les rôles sont si bien ajustés! Mais n'oublions pas que nous sommes toujours perfectibles!

    Les années passant, l'enfant qui aura acquis cette éducation parentale, restera toujours à l'éveil de la vie mais tiendra compte, inconsciemment peut-être, de tous les judicieux conseils reçus de ses parents!

    Un jour viendra où vos enfants seront parents à leur tour et donneront sans compter leurs précieux conseils à leur progéniture.....grâce à vous 2....Maman...Papa!


    4 commentaires
  • La liberté de ....fumer!

    Chaque jour à la télévision, dans la presse spécialisée, dans les quotidiens...on nous bassine avec le danger de fumer!

    La prévention est une bonne chose mais l'acharnement et les interdictions de tout genre deviennent malsains!

    Pourtant l'Etat Belge majore les taxes, les accises sur tout ce qui touche aux loisirs, aux libertés de chacun comme les boissons alcoolisées et le tabac!

    Abérration! L'Etat a besoin de récolter des fonds pour tenter de mettre son budget en équilibre et va, de par ces frasques, provoquer un manque à gagner et ce  au nom de l'Ethique, de la santé de ses concitoyens...

    Ceci devient de l'ingérence au sein de la population!

    Fumer coûte cher à la SECU mais pour faire des économies d'un côté seulement , cela ne permettra pas d'être en équilibre budgétaire si les rentrées financières sont moindres!

    Laissons fumer librement les fumeurs au lieu d'offrir gracieusement de la méthadone(produit de substitution à l'héroïne) aux toxicomanes invétérés!

    Il me semblait que nous vivions dans un Etat de droit!

    Hélàs, je m'aperçois que la ségrégation augmente, que l'ingérence se fait fort de nous dicter notre conduite!

    L'Etat a interdit de fumer dans les cafés, les restaurants et lieux publics...Maintenant on ne pourra même plus fumer aux terrasses couvertes des établissements divers, de l'Horeca...Où allons-nous!

    Conséquence...Encore plus de fermeturesde commerces, pertes d'emplois, hausse du chômage...d'où encore moins de rentrées financières et ...le droit à la Liberté est encore sanctionné, bafoué!!

    Sans oublier que nous avons encore le droit de mourir debout et s'il faut nous aider, l'Euthanasie existe....remplissez le formulaire dans votre Commune!

    Il est grand temps de trouver la parade, de s'asseoir autour d'un bon feu de camp et...fumer le calumet de la paix avant que le Peuple ne gronde...encore plus fort! HUCK!

     

     


    6 commentaires
  •                                                            

            Le Parrain et son filleul  

                                                                        Le choix du parrain(de la marraine) ne se fait pas à la légère! Cette option est habituellement inspirée par un motif d'estime, un lien de parenté ou d'amitié et parfois dépasse le clos fermé de la famille pour s'étendre aux amis.

    Mieux vaut choisir des personnes qui s'intéresseront vraiment à leur filleul en créant avec lui un lien personnel d'affection , de confiance

     et d'être ainsi celui qui pourra accompagner l'enfant des années durant!

    Le rôle de Parrain est donc très important!

    Il consiste à créer, avec son filleul, un lien privilégié d'affection, un climat de confiance et de compréhension qui prend des formes différentes selon l'âge de l'enfant et peut être considérable durant la période difficile de l'Adolescence

     

    Le Parrain est LA Personne  qui apportera un plus à l'enfant, le représentera dans sa culture et dans ses valeurs. La confiance est donc primordiale dans ce choix, sachant que l'on peut lui confier l'enfant sans crainte!

    Le Parrain a également un rôle d'accompagnement tout au long de la vie de son filleul.

     Il établira un lien éternel et entretiendra , par de petits cadeaux mais surtout par des échanges réguliers, une complicité qui aidera l'enfant à grandir!

    Sans oublier le rôle délicat de lui apprendre le respect de l'autre dans sa différence, ainsi que la tolérance face à des convictions qu'il ne partage pas, à douter des siennes pour mieux les approfondir et les défendre, sans omettre son rôle de tuteur en cas de décès de l'un des parents, si le Juge de tutelle le désigne comme tel!

    D'ailleurs en lui montrant que son Parrain a confiance en lui, en sa réussite, le filleul relévera les défis avec succès!

     

    En récompense et par amour, le filleul ne dit-il pas devant ses amis(e)s:"C'est mon Parrain....lorsqu'il le présente?"

    On peut donc être fier de ce Parrain formidable!


    Parrain est génial à tout point de vue, il trouve toujours les cadeaux qui lui plaisent, est présent à chaque fête et même en dehors, partage du temps avec lui et on entend:"Parrain, tu joues avec moi?"er du Parrain de notre petit-fils Tybalt!

    Les grands-parents ne peuvent que dire: "Bravo mon benjamin de fils, Bravo Genseric!"                                                                                                   

     


    8 commentaires
  •                            La mer et les petits-enfants

    A peine réveillés, aussitôt levés!   On engouffre un petit déjeuner puis se laver et s'habiller!

    Déjà le soleil les taquine, les 2 petits bouts trépignent, patientent et attendent leurs grands-parents pour partir à la plaine tambour battant.

    Un tour au carrousel, en balançoire, en écoutant les conseils sans jamais décevoir, ils escaladent la rampe du toboggan, se laissant glisser, pieds devant!

    L'appel de la Mer et du sable est plus fort qu'eux et l'inévitable arrive, trop de vivacité et une chute...sans gravité, dans le sentier les conduisant bien vite, à la masse d'eau couleur granit.

    Sur la plage, ils construisent des châteaux, travaillant avec leurs pelles et leurs seaux, sous surveillance des grands-parents qui s'écrient de temps en temps: " Attention les vagues arrivent à votre niveau....et le soleil est fort, remettez vos chapeaux!"

    Jouer, courir, bâtir pendant des heures, cela fatigue! L'estomac réclame, il faut les nourrir! Alors on remonte à la caravane, les sacs, les seaux, la tête pleine de souvenirs et demandent déjà: on va revenir?

    Bon-papa prépare le dîner, Marie-Claude va les débarbouiller, les rincer, les essuyer,les rhabiller. De frais vêtus ils s'installent à table, bien garnie, et sans insister s'emballent sur leur repas et bientôt tout est vide!

    Puis vient la sieste, bon-papa débarasse les assiettes, tous deux s'endorment sans tarder, pour dans quelques heures se réveiller; et pour à nouveau participer à différentes activités sans jamais s'en lasser!

    Le soir, après un bon souper, on joue, on lit, on pense à se coucher! On attend la musique du "couvre-feu", on les borde et range leurs jeux. On les regarde s'endormir heureux, et nous les yeux remplis de bonheur, on s'endort pour demain de bonne heure, recommencer  une autre journée plein d'ardeur!

    Les jours se suivent et se ressemblent, on fait les courses et tous ensemble sur les jeux, la plage, on recommence à galoper,rigoler, jouer sans jamais s'énerver, ni encore moins s'époumoner tellement leurs sourires, leurs gaietés nous motivent et nous rendent une santé!

    Mais les bonnes choses ont une fin, on prépare leurs valises, range dans les couffins...Terminé le séjour à la Mer pendant la belle saison...Un peu triste, un peu amer, ils s'en font une raison, heureux de retrouver leurs parents qui leur ont manqué très certainement!

     

     


    2 commentaires
  • La nature, le jardin....et les petits-enfants!

    Rien ne vaut les petits-enfants pour nous obliger, nous les grands-parents, à redescendre sur terre et à négocier des virages qu'on n'avait nulle envie d'aborder...tout de suite!

    Redécouvrir la patience, reculer les bornes de la tolérance, rendre aux choses leur juste valeur et ....relativiser les incursions des ballons dans les parterres...c'est aussi rajeunir, retrouver sa propre enfance avec plus de mâturité et de souplesse!

    Comment y parvenir? Par le jardin, la nature notamment!

    Ensemble, le potager deviendra un lieu de bonheur, de leçons , des apprentissages de la vie, au respect, au bonheur!

    Que de questions intéressantes nos petits-enfants vont poser!

    " C'est quoi...ce serpent(orvet, ver de terre)...Oh! des fourmis...ça pique? On peut les manger?...les fraises, groseilles, raisins, mûres, cassis...tous ces fruits à leur portée, près du sol...Oui, bien entendu, mais seulement quand ils sont mûrs et...lavés!"

    Le jardin ne doit donc pas être un lieu d'interdits mais au contraire un havre de paix et ses découvertes!

    Un jour viendra où ils réclameront une balançoire, une cabane en bois....ou un jour ils joueront au "docteur" avec leurs cousin(e)s!

    Au fond du jardin...vestiges de nos charbonnages, du dur travail des Mineurs....les terrils sur lesquels nos petits-enfants découvrent les écureuils qui "piquent" les noisettes, les merles, les musaraignes, le rouge-gorge, les faisans,....que de découvertes pour nos petits bouts....Sans oublier, surtout à la belle saison, toutes les fleurs(jonquilles, roses, tulipes...) qui seront parfois cueillies brutalement...pour offrir un bouquet à leur maman, à leur grand-mère!

    C'est aussi une source de découvertes, de questionnement, de réflexion et de leçons de la vie, ainsi qu'un parfum d'enfance retrouvée!

    Las, barbouillés du jus des fruits cueillis tout frais, les genoux noircis par ce trésor qu'est la terre...nos petits-enfants réintégrent le logis..pour réclamer un dvd de Shrek, Tintin, le chat botté...avant de prendre un bain bien mérité et réparateur!

    En pyjama, ils se sustenteront du souper préparé avec amour par bon-papa ou marie-Claude....avant de sortir bien à propos:"tu nous lis ce livre ...et après on ira dormir...tout en sachant qu'ils gagnent ainsi encore un peu de temps avant de tomber dans les bras de Morphée avec des souvenirs pleins la tête!

    En faisant la vaisselle, nous les "Vieux" on commence à ressentir les courbatures,la ...saine fatigue!

    N'empêche, nous avions connu une journée formidable, heureuse avec nos petits-enfants et cela,...ça ne se refuse jamais!

     


    7 commentaires